eros.jpeg

Les articles tels que celui-ci abondent sur les réseaux sociaux. Sous prétexte de protéger les enfants ou les femmes des dérives de notre société marchande (ce qui est très louable), les auteur(e)s mènent un combat contre la pornographie. Ces articles, de par la méconnaissance qu’ils affichent de la pornographie mais aussi de par la lecture erronée qu’ils font des causes en lien avec la “culture du viol” nuisent fortement à la lutte qu’ils prétendent mener en se trompant de cible.

Lire l'article sur somatopoiesis.com